44’22 pour Kirani James

La saison démarre fort !

JamesKirani James, champion olympique en titre du 400m, a réussi un sacré chrono la nuit dernière aux Drake Relays. Le citoyen de Grenade boucle son tour de piste avec un superbe chrono de 44’22, meilleure performance mondiale de l’année.

Et, cerise sur le gâteau, record du stade chipé à l’idole Michael Johnson fraichement embauché par le club de football d’Arsenal.

Son grand rival Lashawn Merritt terminant seulement à la 5eme place de ce 400m.

Sur 110m haies l’Américain Aleec Harris signe également un meilleur chrono annuel avec un excellent 13’16 (vent -0,6m/s).

Cette première journée aux Drake Relays voit aussi la Grecque Katerina Stefanidi passé 4,71m à la perche et l’Américaine Ajee Wilson remporté le 800m en 2’00’’03, soit deux nouvelles meilleures performances mondiales.

Renaud Lavillenie : 5,80m dans la rue !

Tout va bien pour le numéro un mondial

Dans le cadre d’un concours organisé sur Court Avenue à Des Moines (Iowa) il passe sans trembler une barre à 5,80m à son premier essai malgré le vent et le froid.

Une hauteur suffisante pour s’imposer dès sa première sortie. Par la suite il manquera à trois reprises une barre à 5,91m mais l’essentiel était ailleurs.

«Je crois que faire ça en avril, ça ne m’était jamais arrivéJe sors de deux semaines d’entraînement assez intenses et il faut être capable de tout mettre en ordre direct.

Ce n’était pas facile, tout le monde galèrait avec le vent. Je suis satisfait, je suis sur une perche plus grosse que ce que j’avais l’an dernier aux championnats d’Europe à Zurich alors que je suis sur quatre foulées de moins.

Je suis dans une bonne dynamique. On ne va pas s’enflammer, ce n’est que le début de saison mais je suis bien lancé.» a-t’il expliqué sur le site de L’Equipe.

Marathon de Boston : Desisa encore décisif

DESISADéjà vainqueur en 2013 l’Ethiopien Lelisa Desisa a remporté lundi la 119eme édition du fameux Marathon de Boston.

Sur un parcours vallonné, pas du tout propice aux chronos records, Desisa a fait la décision dans les derniers kilomètres avant de couper la ligne en vainqueur.

Son chrono 2’09″17 et 31sec de marge sur son compatriote Yemane Tsegay. Le Kenyan Wilson Chebet complète le podium en 2’10″22.

Revanche Kenyane sur le Marathon féminin avec la première grande victoire de Caroline Rotich qui boucle ses 42km195 en 2’24″55.

Rotich a surpris toutes les favorites et notamment le duo Ethiopien Mare Dibaba et Buzunesh Deba, respectivement deuxième et troisième.

Des pistes d’athlétisme à l’aéroport de Tokyo

Le terminal 3 de l’aéroport de Narita a été rénové et compte désormais une piste d’athlétisme.

Tokyo, candidate aux JO 2020, a sans doute des idées derrière la tête avec cette innovation pour le moins surprenante.

Les créateurs de ce projet espérent voir les utilisateurs de l’aéroport courrir entre deux avions ou pratiquer la marche rapide, mais pas sur que cela soit pratique avec des valises encombrantes.

Plusieurs pistes ont été intégrés dans ce nouveau terminal. Reste à savoir si les usagers se laisseront séduire…

Rio : 10’12 pour Bolt, une bonne rentrée

 Le sextuple champion olympique était ce dimanche au départ d’un 100m à Rio de Janeiro.

Une course exhibition, quatre couloirs, qui s’est déroulé sur le plus grand hippodrome de la capitale Brésilienne.

A l’arrivée une victoire attendue et un chrono en 10’12 pour Bolt. Rien de fracassant pour le moment mais personne ne lui demandait plus.

« Je suis en forme mais j’ai simplement besoin de plus de courses » a déclaré la star.

La Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown remporte le 100m féminin en 11’04 suivie par l’Américain Carmelita Jeter.

Usain Bolt vise le « triple-triple »

Interrogé sur ses futures motivations Usain Bolt a rassuré ses fans

Bolt FacebookLe sextuple champion olympique Jamaïcain compte bien réussir un exploit extraordinaire lors des prochains JO.

Médaillé d’or sur 100m, 200m et 4*100m à Pékin et à Londres, Bolt veut récidiver à Rio.

« Ce sera le gros objectif de la saison prochaine, réussir ce « triple-triple inédit » en 2016″ avoue t’il sur le site officiel des prochains JO. « J’ai vraiment besoin de cette saison 2015 pour travailler, enchainer les courses et prendre de la force en vue de la suivante. »

On rappelle que Bolt a manqué 2014 en raison d’une blessure à un pied, il doit maintenant se montrer patient avant de retrouver tous ses moyens.

« Battre le record du monde du 200m sera aussi un objectif prochain, je suis focalisé là-dessus »

Le Jamaïcain a aussi confirmé la fin de sa carrière après les mondiaux 2017 ou il disputera uniquement le 100m. Il aura alors 31 ans et sera peut-être le détenteur de ce fameux « triple-triple », jamais réalisé dans l’histoire olympique.

 

Renaud « Air » Lavillenie BackFlip : La vidéo

Voici la spéciale Lavillenie réussie cette semaine à San Diego !

Un vrai régal…

Mondiaux de relais à Nassau : La sélection Française

Ces épreuves par équipes se dérouleront les 2 et 3 mai 2015 à Nassau (Bahamas)

Voici les sélections Françaises (source http://www.athle.fr) et ci-dessous le programme des mondiaux.

Lemaitre

Femmes
AKAKPO Stella 1994 Amiens uc (PIC)
DISTEL-BONNET Celine 1987 Strasbourg agglomeration athletisme (ALS)
GALAIS Jennifer 1992 Decines meyzieu athletisme (R-A)
IKUESAN Ayodele 1985 Aa pays de france athle 95 (I-F)
MANG Veronique 1984 Ca montreuil 93 (I-F)
AKAKPO Stella 1994 Amiens uc (PIC)
DISTEL-BONNET Celine 1987 Strasbourg agglomeration athletisme (ALS)
GALAIS Jennifer 1992 Decines meyzieu athletisme (R-A)
IKUESAN Ayodele 1985 Aa pays de france athle 95 (I-F)
MANG Veronique 1984 Ca montreuil 93 (I-F)
DIARRA Elea mariama 1990 Decines meyzieu athletisme (R-A)
GAYOT Marie 1989 Efs reims a. (CHA)
GUEI Floria 1990 Entente sud lyonnais (R-A)
GUION FIRMIN Lenora 1991 Ca montreuil 93 (I-F)
NTIAMOAH Brigitte 1994 Entente grand mulhouse athle (ALS)
RAHAROLAHY Agnes 1992 Nantes metropole athletisme (P-L)
LAMOTE Renelle 1993 Athle sud 77 (I-F)
MOH Clarisse 1986 Ca montreuil 93 (I-F)
PERRAUX-NAVEZ Claire 1987 Sco Ste Marguerite Marseille (PRO)
SANANES Deborah 1995 Ea bourg-en-bresse (R-A)

 

Hommes
BIRON Emmanuel 1988 Entente sud lyonnais (R-A)
LEMAITRE Christophe 1990 As aix-les-bains (R-A)
PESSONNEAUX Pierre-alexis 1987 As aix-les-bains (R-A)
TINMAR Teddy 1987 Efs reims a. (CHA)
VICAUT Jimmy 1992 Ca montreuil 93 (I-F)
VINCENT Pierre 1992 Neuilly-plaisance sports (I-F)
ANNE Mame-ibra 1989 Us ivry (I-F)
ATINE-VENEL Teddy 1985 Asp senart athletisme (I-F)
DECIMUS Yoann 1987 Athle 91 (I-F)
HANNE Mamoudou-elimane 1988 Spn vernon (H-N)
JORDIER Thomas 1994 Tremblay ac athletisme (I-F)
BASSAW Ben 1989 Grand angouleme athletisme (POI)
RENE Marvin 1995 As etoile montjolienne (GUY)

Kirani James

Le programme :

Samedi 2 Mai

 LOCAL TIME SEX EVENT ROUND
 19:00 M 4×400 Metres Relay Heats
 19:29 W 4×200 Metres Relay Heats
 19:46 M 4×100 Metres Relay Heats
 20:09 M 4×800 Metres Relay Final
 20:32 W 4×400 Metres Relay Heats
 21:02 W Distance Medley Relay Final
 21:29 M 4×100 Metres Relay Final B
 21:36 W 4×200 Metres Relay Final
 21:52 M 4×100 Metres Relay Final

Dimanche 3 mai

 LOCAL TIME SEX EVENT ROUND
 19:00 M 4×200 Metres Relay Heats
 19:16 W 4×100 Metres Relay Heats
 19:39 W 4×800 Metres Relay Final
 20:02 W 4×400 Metres Relay Final B
 20:12 W 4×400 Metres Relay Final
 20:31 M Distance Medley Relay Final
 20:57 M 4×400 Metres Relay Final B
 21:06 M 4×200 Metres Relay Final
 21:23 W 4×100 Metres Relay Final B
 21:30 W 4×100 Metres Relay Final
 21:46 M 4×400 Metres Relay Final

 

Eugene accueillera les mondiaux en 2021

Eugene (USA) organisera les championnats du monde d’athlétisme en 2021

Diamond_League_Eugene_1La décision été officialisé cet après-midi à Pékin lors congrès de l’IAAF.

Pour la cité de l’Oregon, connue des passionnés avec son fameux meeting, ce sera une première. Une première également pour les USA qui n’ont encore jamais organisé de mondiaux.

Les membres de l’IAAF se justifient en parlant de décision stratégique et économique. Eugene étant la ville d’origine de la marque Nike.

L’athlétisme Américain mérite évidemment ses mondiaux et ce sera à coup sur une grande fête et un gros objectif pour tout le monde.

Pékin accueillera cet été les championnats du monde 2015, puis ce sera au tour de Londres en 2017 et Doha en 2019.

Le Laureus Sports Awards 2014 pour Dibaba

Genzebe Dibaba récompensée

GenzebeDibabaLa petite Ethiopienne, par la taille, a reçu le prix Laureus Sports Awards 2014 en catégorie féminine.

La petite soeur de la célèbre Tirunesh Dibaba a sui séduire un prestigieux jury grâc e notamment à ses performances en salle.

Genzebe Dibaba avait battu au début 2014 trois records du monde coup sur coup, en salle, sur 1500m et 3000m.

L’Ethiopienne succède au palmarès à la nageuse Missy Franklin et devient la septième athlète à recevoir ce trophée depuis sa création en 2000.

Marion Jones, Cathy Freeman, Kelly Holmes, Yelena Isinbayeva deux fois, Vivian Cheruiyot et Jessica Ennis ont été primés dans le passé.

A noter que le tennisman Novak Djokovic gagne le prix 2014 masculin.

Dans le jury on retrouvait des anciens sportifs célèbres comme Franz Beckenbaueur, Alberto Tomba, Mark Spitz ou encore Katarina Witt.

Paris candidat pour les JO 2024

C’est la très bonne nouvelle du jour avec la mairie de Paris qui officialise, ou presque, la candidature pour les JO 2024.

Après l’échec retentissant pour organiser les JO 2012, finalement donnés à Londres, la France aura patienter une dizaine d’années avant de tenter une nouvelle fois sa chance.

Depuis la défaite face aux Anglais, le comité olympique et le gouvernement ont appris et sans doute tirer des leçons intéressantes pour présenter un dossier solide et attractif aux instances du CIO.

« Je suis tres heureuse. Nous venons de voter majoritairement l’engagement de Paris vers la candidature olympique. Des arguments forts ont été engagés. Heureuse aussi que nous ayons décrété une trève olympique afin que la politique ne pollue pas le débat» a déclaré Anne Hidalgo, maire de Paris.

La bataille pour 2024 s’annonce tout aussi difficile face à des villes du calibre de Boston (USA), Hambourg (Allemagne) et Rome (Italie).

 

Marathon de Rotterdam : Kuma et Kato au top

KumaL’ancien spécialiste du 5000m Ethiopien Abera Kuma a gagné aujourd’hui l’édition 2015 du Marathon de Rotterdam.

Avec son chrono de 2’06″46, il prend le meilleur sur les Kenyans Mark Kiptoo, 2’07″21, vainqueur du Marathon de Francfort, et Bernard Koech, 2’08″21.

Victoire de la Japonaise Asami Kato sur le Marathon féminin en 2’26″30

15 000 participants étaient au départ ce dimanche sur un parcours rapide, déjà théâtre par le passé de trois records du monde.

 

Joe Kovacs en super forme

KovacsLe lanceur de poids Américain Joe Kovacs a affolé tous les compteurs ce week-end lors du Johnson/JJK Invitational de Los Angeles.

En faisant retombé le poids à 22.35m, Kovacs signe tout simplement la 12eme performance de tous les temps !

Un sacré exploit pour cet athlète âgé de 25 ans.

L’Américain améliore de 32cm son précédent record et s’affiche déjà comme un sacré candidat au prochain titre mondial.

 

Bolt : Un 20’20 pour débuter

boltDébut de saison tranquille pour la star Usain Bolt qui remporte le 200m du UTech Classic, chez lui à Kingston.

Le tout avec un chrono de 20’20, autant dire rien de significatif pour lui.

Par contre on aura apprécié les 10’92 sur 100m réussis par sa jeune compatriote Elaine Thomson, meilleure performance mondiale de l’année.

Prochaine sortie pour Bolt ce sera sur 100m le 19 avril à Rio.

Marathon de Paris : Un nouveau record de participation

Record de participation battu

Le départ de la 39ème édition du Schneider Electric Marathon de Paris a été donné à 8h45 sous un magnifique soleil.

Marathon de ParisUn record de 41 342 coureurs a pris le départ de l’événement sportif le plus populaire du calendrier français. Ils étaient 40 783 en 2014 et 39 967 en 2013.

Quelques instants avant que les concurrents du plateau élite ne s’élancent, Anne Hidalgo, Maire de Paris, déclarait depuis le podium situé sur l’avenue des Champs-Elysées : « Bravo à vous tous. Paris est à vous. C’est la plus belle ville du monde et vous la rendez encore plus belle. »

Edouard Cassignol, directeur du Schneider Electric Marathon de Paris, ajoutait :

« Jamais vous n’avez été aussi nombreux à prendre le départ. Et, parmi vous, 18 000 coureurs étrangers qui ont fait le voyage pour prendre part à la fête. Profitez du sourire des 3 000 bénévoles qui vous accompagneront tout au long de votre course. »

Paris, capitale du running

La perspective de courir 42,195km dans la plus belle ville du monde attire chaque année davantage de concurrents vivant hors de l’Hexagone : 150 nationalités étaient représentées au départ.

Si l’âge moyen des participants reste stable à 41 ans, le pourcentage de femmes est en progression constante avec 25% des inscrits (21% en 2014).

Au-delà de la seule visite des plus beaux sites de la capitale, le Schneider Electric Marathon de Paris se singularise par la multiplicité des animations positionnées sur le parcours. Des centaines de musiciens amateurs interprétant tous les types de répertoires ont accompagné les concurrents.

Paris confirme ainsi son statut de marathon le plus rythmé de la planète. De nombreuses familles – mais aussi des groupes de supporters et de simples parisiens profitant du spectacle – se massaient sur les trottoirs pour a

Marathon de Paris : Les victoires pour Korir et Mengistu

Victoire de Mark Korir et Meseret Mengistu

Le Kenyan Mark Korir s’est s’imposé sur l’avenue Foch dans le chrono de 2h05’49”. Il succède au palmarès à Kenenisa Bekele.

korirAgé de 30 ans, Korir améliore nettement son record personnel et signe sa première victoire dans une épreuve majeure du calendrier international. Il s’était classé deuxième du Semi-Marathon de Paris le mois dernier.

« J’ai beaucoup progressé, se réjouissait-il après l’arrivée. J’aime beaucoup Paris ! »

Le Kenyan Luka Kanda et l’Ethiopien Seboka Tola complètent le podium masculin.

A noté, côté tricolore, la onzième place d’Abdellatif Meftah (2h11’13”) et l’excellente performance de Yohan Durand, treizième en 2h14’00” pour son premier marathon.

Chez les femmes, l’Ethiopienne Meseret Mengistu, 28 ans, a remporté en 2h23’26” une course particulièrement indécise devant sa compatriote Amane Gobena (2h23’30”). La Kenyane Visiline Jepresho termine troisième.

Podium Hommes 1. Mark Korir (Kenya) 2h05’49” 2. Luka Kanda (Kenya) 2h07’20” 3. Seboka Tola (Ethiopie) 2h07’33””

Podium Femmes 1. Meseret Mengistu (Ethiopie) 2h23’26” 2. Amane Gobena (Ethiopie) 2h23’30” . Visiline Jepkesho (Kenya) 2h24’44”

Svein-Arne Hansen nouveau président de la Fédération Européenne

Le Norvégien succède au Suisse Hansjörg Wirz en poste depuis 16 ans

Cette élection s’est déroulée ce matin à Bled (Slovénie) lors du congrès de la Fédération Européenne.

HansenLa victoire du Norvégien sonne aussi comme une défaite pour la France qui fondait de gros espoirs sur son candidat Jean Gracia.

Svein-Arne Hansen a été élu avec un total de 26 voix attribuées sur un total de 50 fédérations votantes.

Jean Gracia a reçu 19 voix et le Finlandais Antti Pihlakoski seulement 5 voix.

Le Français se consolera peut-être en étant dans la foulée élu vice-président en compagnie du Bulgare Karamarinov et de l’Allemand Hensel.

13 personnes ont également été nommé membre du conseil Européen de l’Athlétisme :

Antti Pihlakoski, Jorge Salcedo, Libor Varhanik, Dimakos Panagiotis, Jose Luis de Carlos, Marton Gyulai, Sylvia Barlag, Toralf Nilsson, Gregor Bencina, Alfio Giomi, Gabriela Szabo, Erich Teigamagi, Yaras Salih Munir.

Marathon de Paris : Qui sont les favoris ?

Neuf coureurs avec des records inférieurs à 2h07 !

Les premières places du Schneider Electric Marathon de Paris ne devraient pas échapper – cette année encore – aux athlètes africains. En 2014, l’Ethiopien Kenenisa Bekele, qui faisait ses débuts sur la distance des 42,195km, avait battu le record de l’épreuve en 2h05’04”.

KiprutoPlusieurs coureurs sont en mesure de lui succéder sur le bitume de la capitale. Parmi eux, Vincent Kipruto qui possède un record personnel de 2h05’13”.

Déjà vainqueur à Paris en 2009, le Kenyan sera notamment aux prises avec les Ethiopiens Deresse Chimsa, vainqueur du Marathon de Prague en 2012, Seboka Tola, Raji Assefa, Chala Dechasa et Limenih Getachew.

Outre Kipruto, plusieurs Kenyans se mêleront à la lutte pour une place sur le podium. Notamment Laban Korir, lauréat du Marathon de Toronto en 2014, Moses Mosop, Gilbert Kirwa, Mike Kigen et Mark Korir.

Au total, neuf coureurs africains avec des records personnels inférieurs à 2h07 prendront le départ du Schneider Electric Marathon de Paris sur l’avenue des Champs-Elysées.

Côté Français, Simon Munyutu et Abdellatif Meftah tenteront de tirer leur épingle du jeu.

Les Ethiopiennes en force

La course féminine s’annonce également particulièrement disputée.

Battues en 2014 par la Kenyane Flomena Cheyech 2h22’41”, les Ethiopiennes font figure de favorites grâce à la présence de Mulu Seboka, vainqueur du Marathon de Dubai 2014 et qui affiche un chrono de 2h21’56”.

Dans son sillage, ses compatriotes Atsede Bayisa, Amane Gobena ou Bruktayit Eshetu pourraient causer la surprise. Ces quatre jeunes femmes ont déjà couru la distance marathon en moins de 2h24.

Les espoirs kenyans reposeront principalement sur Emily Ngetich. Chez les Françaises, Martha Komu, qui avait remporté l’épreuve en 2008, tentera de rester au contact des meilleures.

Autres athlètes tricolores au départ : Karine Pasquier, Corinne Herbreteau ainsi que Sophie Duarte. Pour mémoire, le record féminin du Schneider Electric Marathon de Paris est la propriété de l’Ethiopienne Boru Tadese (2h21’04” en 2013).

Le départ de la 39ème édition du Schneider Electric Marathon de Paris sera donné dimanche 12 avril à 8h45 sur l’avenue des Champs-Elysées.

Photo : photorun.net

%d blogueurs aiment cette page :